Le "Mémorandum de Dieu" et les techniques énergétiques, quels rapports ? - la pratique de EFT-Emotional Freedom Techniques,Psychologie énergétique, Le procédé JEcommande, Dram

Techniques quantiques avec Sophie MERLE

Techniques quantiques avec Sophie MERLE

Le "Mémorandum de Dieu" et les techniques énergétiques, quels rapports ?

Le 20 mai 2010
 
Bonjour !
 
C’est une amie tout dernièrement  qui m’a rappelé l’existence du Mémorandum de Dieu, une ode au “plus grand miracle du monde ” composée par Og Mandino.  J’avais déjà pris connaissance de ce  texte il y a pas mal d’années, mais en le relisant l’autre jour, j’ai vraiment été frappée par son contenu.
 
Lorsque j’ai découvert ce texte en premier lieu (dont vous pouvez lire des passages plus bas), j’étais encore loin de pratiquer les techniques énergétiques comme je le fais aujourd’hui, et pareil qu’avec tous les autres écrits du “Nouvel Âge” que je pouvais lire à cette époque,  je me disais que tous ces messages sur nos possibilités “divines” étaient bien jolis,  mais qu’il y manquait la clef d’accès.  Certes, on nous donnait des conseils, on nous disait comment nous comporter et surtout comment penser. Sauf que cinq minutes plus tard on avait déjà  tout oublié.
 
Et pour cause. Car aussi “négatif” que cela soit noté par nos gurus du Nouvel Âge, tout ce que nous faisons, tout ce à quoi nous pensons, nous avons nos raisons “positives” pour le faire. Il n’y a rien de négatif en nous, si ce ne sont nos difficultés à guérir nos souffrances. Et ça, bien rares sont ceux qui en font mention. La souffrance pour la plupart d’entre-eux semble être à la limite du diabolique. Et de là à nous dire que c’est bien fait  pour nous si nous souffrons, il n’y a qu’un pas que beaucoup franchissent allègrement (comme dans le film "Le Secret" par exemple ...). Allons, pensons “positif”, agissons "positif”, ce n’est tout de même pas si dur que ça !
 
Si c’est dur justement car la souffrance que nous portons en nous détermine automatiquement ce à quoi nous pensons, produisant dans la foulée notre comportement dans la vie.   Et d’essayer de repousser cette souffrance sans la traiter, comme on nous le suggère, équivaut pratiquement à un acte criminel. Nous  laissons ainsi des jeunes parties de nous-même se débattre encore et toujours dans des situations atrocement douloureuses du passé, sans aucun moyen de défense. Alors qu’il est si simple d’aller leur porter secours et de les intégrer avec amour dans notre vie d’aujourd’hui. Ce que les techniques énergétiques nous autorisent à faire de façon absolument magnifique.
 
Et c’est là où un texte comme le Mémorandum de Dieu prend une tournure à lire bien différente.  Car comment ne pas réaliser suite à la pratique des techniques énergétiques (et tout particulièrement celles qui utilisent un simple “signal de traitement” comme Be Set Free Fast, ZPoint ou ZENSIGHT) qu’une force divine est à l’oeuvre pour nous aider à guérir. Une force qui traite nos souffrances “à la demande” de façon véritablement miraculeuse. Alors là, avec les techniques énergétiques, je veux bien croire à fond en nos possibilités divines car nous possédons enfin la clef qui nous en donne l’accès.
 
Pour en savoir plus sur ce sujet passionnant je vous recommande de lire des extraits de l’ouvrage “La Psychologie énergétique et le système cellulaire du corps” sur le site. Les découvertes survenues dans le monde de la biologie sont stupéfiantes.
 
Souhaitant de tout coeur que la vie vous soit douce et prospère, remplie de joie et de bonheur en ces temps de profonde transformation humaine, je vous dis à très bientôt.  

Sophie
 
  
* * * * * * * * *

 Passages choisis du "Memorandum de Dieu"  (le plus grand miracle du monde) par Og Mandino.
 
Saches que je t’entends. Sois en paix. Sois calme car j'apporte le soulagement à ta détresse dont je connais la cause et le remède.  Tu pleures sur tous tes rêves d'enfant qui se sont évanouis avec les années, tu pleures sur ton amour-propre meurtri par l'échec, tu pleures sur ton potentiel que tu as sacrifié pour ta sécurité, tu pleures sur ton individualité que la foule a piétiné, tu pleures sur tous tes talents gaspillés parce qu'ils n'ont pas été utilisés.  

Ne pleure plus. Je suis avec toi et ce moment est le point tournant de ta vie. Ce qui est passé est mort. Que les morts  enterrent les morts, aujourd'hui tu ressuscites des morts. Aujourd'hui, comme Elie avec le fils de l'aveugle, je me penche trois fois sur toi et tu vis à nouveau, aujourd'hui comme Jésus au tombeau de Lazare je te commande de sortir, et tu marches hors de ton tombeau pour commencer une vie nouvelle.

C'est ton anniversaire, ceci est ta nouvelle date de naissance, et cette fois-ci tu n'échoueras pas. Allume tes bougies, partage ton gâteau, verse le vin, tu es revenu à la vie. Comme le papillon sortant de la chrysalide tu voleras aussi haut que tu le souhaites, et ni les guêpes, ni les libellules, ni les mantes de l'humanité ne t'empêcheront de réussir ta mission ou ta recherche des vraies richesses de la vie. Sens ma main sur ta tête, entends-moi, tu es  MON PLUS GRAND MIRACLE, tu es le plus grand miracle du monde.
 
Mais comment peux-tu te sentir comme un miracle quand tu te considères comme un échec. Comment peux-tu être un miracle quand tu as si peu confiance en toi, comment peux-tu être un miracle alors que les dettes t'accablent, que les tourments te tiennent éveillés. Mais cela suffit. Je t’aime et je suis maintenant avec toi à travers ces mots.

Il t'a été dit que tu étais une divinité déguisée. Il t'a été dit que tu es un ouvrage bien spécial, noble de raison, disposant de facultés infinies, admirable de forme et de mouvement. Il t'a été dit que tu peux réaliser l'impossible. Mais tu as trébuché, perdu et effrayé dans l'obscurité de la futilité et de la pitié, jusqu'à ce que tu tombes dans l'enfer de ta propre création et tu as alors pleuré et frappé ta poitrine en maudissant le sort qui t'accablait.

Tu as refusé d'accepter les conséquences de tes propres pensées, de tes actions, et tu as cherché un bouc émissaire responsable de tes échecs et vite tu l'as trouvé. Tu m'as blâmé, tu as crié que tes handicaps, ta médiocrité, ton manque d'opportunité, tes échecs étaient la volonté de DIEU. Tu t'es trompé...

Pour t'aider à retenir chaque perception, chaque son, chaque goût, chaque odeur, chaque action que tu as expérimentés depuis le jour de ta naissance j'ai doté tes cellules de milliers de milliards de molécules de protéines, chaque incident de ta vie y est enregistré, attendant ton appel à contrôler ton corps. 

Aucune nation ne protège son or aussi bien que tu l'es, aucune des anciennes merveilles du monde n'est aussi extraordinaire que toi, tu es ma création la plus raffinée, en toi et y a assez d'énergie atomique pour détruire n'importe quelle grande ville et pour la reconstruire.

Pourquoi t'es-tu trahi ? Pourquoi as-tu pleuré en disant que toutes les bénédictions de l'humanité t'avaient été retirées, pourquoi t'es-tu fais croire que tu étais impuissant à changer ta vie ? Es-tu dépourvu de talent, de sens, de possibilités, de plaisirs, d'instincts, de sensations et de fierté ? Tu en as tellement, tes bénédictions débordent de ta coupe et tu n'y as jamais pris garde, comme un enfant élevé dans l'abondance, car je te les ai toutes données généreusement, régulièrement.

Apprend le premier secret du bonheur et de la réussite. Tu possèdes maintenant chaque bénédiction nécessaire pour atteindre une gloire merveilleuse, elles sont ton trésor, tes outils avec lesquels tu vas construire dès aujourd'hui toutes les fondations d'une vie nouvelle et meilleure.

Alors je te le dis, compte tes bénédictions et sache que tu es ma plus grande création, c'est là, la première loi à laquelle tu dois obéir pour accomplir le plus grand miracle du monde, ressusciter des morts vivants.
 
Ou sont les handicaps qui ont entraîné ton échec ? Ils ne se trouvaient que dans ton esprit. Compte tes bénédictions et la seconde loi est comme la première, proclame ta rareté !

Tu t'es toi-même condamné à un champ aride et tu restes là, incapable de te  pardonner ton propre échec, te détruisant par ta haine et tes accusations. Mais je m'adresse à toi maintenant pour trois raisons, tu as besoin de moi, tu ne fais pas partie d'un troupeau marchand vers la destruction dans la masse grise de la médiocrité.
 
Depuis le début des temps il n'y a jamais eu quelqu'un qui te ressemblait exactement et jamais jusqu'à la fin des temps il n'y aura quelqu'un qui te ressemblera exactement. Tu es la chose la plus rare au monde.  Toi, unique,  le plus rare de tous, un trésor sans prix, doté de qualités d'esprit, d'expression, de mouvement et d'aspects que PERSONNE n'ayant vécu ou qui vivra n'aura jamais.Pourquoi as-tu écouté ceux qui te rabaissaient et bien pire encore, pourquoi as-tu cru en eux ?
 
Suis mon conseil et ne caches plus jamais ta rareté dans l'ombre, sois-en fier. Montres-la au monde entier, efforces-toi de ne pas marcher comme marche ton frère, pas plus que de parler comme parle ton chef, pas plus que de travailler comme le font les médiocres, ne fais jamais comme les autres, n'imite jamais, n’imites personne, sois toi-même, montres ta rareté au monde et le monde te couvrira d'or.

Ceci est la seconde loi, proclames ta rareté.Maintenant tu connais deux lois, compte tes bénédictions et proclame ta rareté.
 
Parmi toutes les règles, les discours et les écris traitant de la réussite et de la façon de l'obtenir, il n'y a qu'une seule méthode qui n'a jamais échoué, quiconque te demandera de faire un kilomètre avec lui "fais-en deux" et c'est la troisième loi, le secret qui t'apportera les richesses et la gloire au-delà de tout ce que tu peux imaginer, "fais un kilomètre de plus".

Le seul moyen assuré de réussir est de rendre un service plus grand et meilleur que celui que l'on attend de toi. Quelle que soit ta tâche c'est là une habitude qu'ont prise tous les gens qui ont réussi depuis le début de tous les temps. Par conséquent je te déclare que la meilleure façon de te borner à ta médiocrité c'est d'effectuer uniquement le travail pour lequel tu as été payé.

Ne penses pas que l'on t'exploite si tu donnes plus pour ce pourquoi tu es payé, car chaque vie a son pendule et toute la sueur qui perlera sur ton front, si on ne te la paye pas aujourd'hui, te reviendra décuplée demain.

Fais un kilomètre de plus, ne te préoccupes pas de devoir servir un maître ingrat, sert-le ENCORE PLUS et à sa place laisses-moi être celui qui est en dette avec moi, car alors tu sauras que chaque minute, chaque service supplémentaire que tu rendras te sera toujours remboursé et ne t'inquiètes pas si la récompense tarde un peu, car plus le paiement est retenu mieux c'est pour toi et l'intérêt composé de l'intérêt composé est l'un des bénéfices les plus avantageux de cette loi.

Et maintenant tu possèdes les trois lois du bonheur et de la réussite, compte tes bénédictions, proclame ta rareté, fait un kilomètre de plus.

Sois patient envers ton progrès, pour compter les bénédictions avec gratitude, pour proclamer ton individualité avec fierté, pour parcourir un kilomètre de plus et puis un autre, ces gestes ne peuvent être accomplis en un clin d'oeil, mais ce que tu as acquis hier avec le plus de peine, c'est ce que tu conserves le plus longtemps.

N'aie pas peur en commençant ta nouvelle vie, toute acquisition noble comporte sa part de risque, celui qui a peur de rencontrer l'un, ne mérite pas de rencontrer l'autre.

Tu sais maintenant que tu es un miracle et le miracle ne connaît pas la crainte, sois fier, tu n'es pas l'esclave de forces que tu ne peux pas comprendre, tu es la libre manifestation d'aucune autre force que la mienne.

Tu as été créé dans un but bien précis, sens ma main, écoute mes paroles, tu as besoin de moi et j'ai besoin de toi. Nous avons un monde à rebâtir et si cela requiert un miracle, qu'est-ce que cela pour nous, tous les deux nous sommes des miracles et maintenant, nous avons l'un, l'autre.

Je t'ai donné ce monde et tout pouvoir sur lui, puis pour te permettre d'atteindre ton plein potentiel j'ai une fois de plus placé la main sur toi, je t'ai donné des pouvoirs inconnus à toutes autres créatures de l'univers même encore aujourd'hui, je t'ai donné le pouvoir de penser, je t'ai donné le pouvoir d'aimer, de vouloir, de rire, d'imaginer, de créer, de planifier, de parler, je t'ai donné le pouvoir de prier.

L'orgueil que j'ai de toi est illimité, tu es ma création ultime, mon plus grand miracle, un être vivant complet, un être qui peut s'adapter à tous les climats, aux plus grandes rigueurs,  à tous les défis, un être qui peut diriger sa propre destinée sans aucune interférence de ma part, un être qui peut traduire une sensation ou une perception, non pas par l'espace mais par la pensée et la délibération de la meilleure action pour lui et pour l'humanité entière.

Nous arrivons ainsi à la quatrième loi de la réussite et du bonheur, car je t'ai donné un autre pouvoir, un pouvoir tellement grand, je t'ai donné le pouvoir de choisir, je t'ai donné le contrôle total de ta destinée, je t'ai dit de déterminer pour toi-même ta propre nature conformément à ta volonté. Tu as reçu le pouvoir d'écouter  ton âme et de renaître sous une forme élevée et divine.

Qu'as-tu fait de cette force extraordinaire ? 

Tu sais maintenant que je ne suis pas responsable de tes malheurs, car je t'ai nanti de tous les pouvoirs.

Tu es grand et sage, tu es plus qu'un être humain, tu es un humain en évolution, tu es capable de merveilles, ton potentiel est illimité, qui d'autre parmi mes créatures a maîtrisé le feu, qui d'autre a compris la gravité, étudié les cieux, a conquit la maladie, la peste, la sécheresse, ne te rabaisse plus jamais, ne te contente jamais des miettes de la vie et à partir d'aujourd'hui ne cache plus jamais tes talents.

Jouis de ce jour, d'aujourd'hui et de demain, tu es ressuscité des morts vivants. Tu RENAIS.
 
Souviens-toi donc des quatre lois du bonheur et de la réussite, compte tes bénédictions, proclame ta rareté, fait un kilomètre de plus, utilise avec sagesse ton pouvoir de choisir.

Il y a une autre chose pour compléter les quatre grandes lois : Fait tout ce que tu fais avec amour, amour pour toi-même, amour pour tous les autres, et amour pour moi, tends la main, prends la mienne, tiens-toi droit.

N'aie jamais honte de tes défauts ils sont l'enclume de tes futures qualités, cherche le vrai, soit le vrai, devient enfin authentique.  Aujourd'hui tu as reçu mon message, TU ES LE PLUS GRAND MIRACLE DU MONDE.


21/05/2010

A découvrir aussi